Nous situer

HOPIA clinique vétérinaire
14 boulevard des Chênes
78280 Guyancourt


Nos horaires

OUVERT 24H/24 & 7J/7

Consultations sur RDV :
Du lundi au vendredi : 8h00 • 20h00
Samedi : 8h00 • 19h00

URGENCES JOUR & NUIT

FAIRE OPÉRER SON CHIEN
À LA CLINIQUE HOPIA

 

Our foreign clients are most welcome !
All our veterinarians are fluent in English !

MON CHIEN A-T-IL BESOIN D’UNE CHIRURGIE RÉPARATRICE DE LA VALVULE MITRALE ?

Afin de déterminer dans quelle catégorie d’insuffisance cardiaque se trouve votre compagnon, nous réalisons un ensemble d’examens indolores.

Ils comprennent :

  • des radiographies thoraciques (2 vues latérales, 1 vue dorso-ventrale)
  • un échodoppler cardiaque très complet incluant une étude myocardite (strain) avec notre « oeil chirurgical »
  • un électrocardiogramme
  • le dosage du NT-proBNP (Cardiopet)

Photo à gauche : Chirurgie cardiaque (réparation mitrale) réalisée par le Dr JH Bozon

Le classement ACVIM

L’obtention d’un classement permet d’appliquer les recommandations thérapeutiques médicales actuelles établies par le consensus de l’ ACVIM (American College of Veterinary Internal Medicine) mais aussi d’adapter le traitement au cas par cas.

Classe ACVIM A

Représente les animaux jugés « à risque » d’après leur race ou type de race mais ne présentant aucune anomalie cardiaque à l’examen clinique. Ils ne nécessitent aucun traitement.

Par exemple un Cavalier King Charles à la naissance est en classe A d’insuffisance cardiaque, car très prédisposé à la maladie valvulaire mitrale dégénérative dès son plus jeune âge.

Classe ACVIM B

Représente les chiens avec souffle cardiaque mais sans signe clinique.

  • La sous-classe B1 regroupe les chiens sans dilatation d’une des chambres cardiaques ; ils ne nécessitent en théorie pas de traitement.
  • La sous-classe B2 regroupe les chiens avec dilatation des cavités cardiaques (oreillette et ventricule gauche surtout) : ils nécessitent la mise en place d’un traitement médical. Le pimobendan (selon l’étude EPIC) a été approuvé à ce stade selon certains critères.

Classe ACVIM C

Représente les chiens avec signes cliniques d’insuffisance cardiaque congestive présents ou passés, donc ayant ou subissant actuellement les désagréments d’un œdème pulmonaire aigu ou chronique. A ce stade, le minimum d’une trithérapie s’impose (pimobendan + furosémide + spironolactone +/- IEC ). Certains chiens à ce stade nécessitent du sildénafil en cas d’hypertension artérielle pulmonaire associée.

L’espérance de vie à ce stade devient limitée et statistiquement réduite à 6 ou 18 mois après la survenue du premier œdème pulmonaire.

Classe ACVIM D

Représente les chiens réfractaires au traitement médical, c’est-à-dire des chiens instables sous des doses importantes de médicaments. L’augmentation des doses de diurétiques ne permet pas de vaincre les difficultés respiratoires. À ce stade, le vétérinaire peut être amené à prescrire de l’amlodipine (en cas d’hypertension artérielle systémique), des antitussifs (en cas de compression de la bronche souche gauche par un atrium gauche trop dilaté), des anti-arythmiques, d’autres diurétiques (torasémide, thiazidiques), etc. Une oxygénothérapie est souvent nécessaire et une hospitalisation permanente est requise en fin de vie.

Nous opérons principalement des chiens en stade C d’insuffisance cardiaque ou des stades B2 très avancés dits « B2+ », suspectés de passer en stade C dans les semaines/mois à venir. Nous opérons en urgence des chiens en stade D également.

L’âge maximal que nous acceptons usuellement est 10 ans si l’on veut pouvoir annoncer un taux de succès convenable. Entre 10 et 12 ans la chirurgie est encore possible mais le taux de succès moindre, ensuite nous déconseillons la chirurgie compte tenu de l’espérance de vie incertaine et des nombreux effets secondaires de la circulation extra-corporelle sur l’organisme à cet âge.

Petit chien opéré de la valve mitrale qui se promène 48h après la chirurgie

devanture Hopia avec chien

TRAITEMENT CHIRURGICAL OU TRAITEMENT MÉDICAL ?

Nous demandons d’abord un bilan cardiaque nous permettant de déterminer si une chirurgie est effectivement recommandée ou non. Pour cela, nous évaluons les risques du traitement chirurgical versus ceux du traitement médical. Le traitement chirurgical ne sera jamais choisi si le chien n’a pas été placé sous traitement médical auparavant et ce, pendant au moins trois mois.

Une réparation valvulaire mitrale chirurgicale est conseillée dans plusieurs cas :

  • Jeune âge (<10 ans)
  • Sévère prolapsus mitral
  • Dilatation de l’anneau mitral irréversible
  • Régurgitation mitrale étendue à 100% de l’atrium gauche et/ou jusque dans les veines pulmonaires
  • Rupture de cordages primaires
  • Dilatation de l’atrium gauche significative

Si nous considérons votre chien éligible, nous demandons les examens médicaux afin d’éliminer des maladies rédhibitoires et qui remettraient en question l’utilisation de la circulation extra-corporelle ou tout simplement la réussite de la chirurgie.

Dans tous les cas, nous nous efforcerons de vous donner le meilleur conseil pour la bonne santé de votre compagnon.

Vous souhaitez d’autres informations ?

Retrouvez toutes nos actualités et publications

vet-facebook-colorvet-logo-youtube-colorvet-instagram-color
chien ordinateur