Nous situer

HOPIA clinique vétérinaire
49 • 51 rue des Chantiers
78000 Versailles


Arrivée directe de Paris en provenance de l'A86 première sortie Versailles
Clinique sur la droite après un dos d'âne.
En provenance de Versailles Centre Château : après le grand pont de la voie de SNCF
Clinique sur la gauche

Nos horaires

OUVERT 24H/24 & 7J/7

Consultations sur RDV :
Du lundi au vendredi : 8h00 • 20h00
Samedi : 8h00 • 19h00

URGENCES JOUR & NUIT

La paralysie laryngée
fiche maladie

 

Our foreign clients are most welcome !
All our veterinarians are fluent in English !

Docteur_Bozon

Auteur
Dr JH. BOZON

Domaine de compétence

Chirurgies :

  • Orthopédique

  • Neurologique

  • Maxillofaciale

  • Cardiaque

  • Thoracique

La paralysie laryngée est une affection au cours de laquelle le larynx perd sa capacité à s’ouvrir lors de la respiration.

Le larynx est composé de deux hémi-larynx. La paralysie peut toucher un seul côté ou les deux. Le mouvement d’ouverture du larynx (abduction) est commandé par le nerf récurrent laryngé (branche du nerf vague) lequel va donner son information au muscle crico-arythénoïdien dorsal. Lors de cette affection le nerf ou le muscle ou les deux simultanément sont touchés. La maladie affecte les mâles deux à trois fois plus que les femelles.

Les causes de la maladie

Origine congénitale

Certaines races sont décrites comme pouvant présenter une paralysie laryngée congénitale, c’est-à-dire une anomalie qui apparaît lors du développement dans l’utérus de la mère. Il s’agit d’une dégénérescence nerveuse sous contrôle d’un gène autosomal dominant.

La maladie s’exprime avant l’âge d’un an. La maladie se manifeste par un stridor respiratoire (un bruit aigu continu anormal émis lors de la respiration), et parfois par des signes neurologiques plus sévères (ataxie, parésie, tremblements…).

Races concernées

  • Bouviers des Flandres
  • Bull Terriers
  • Dalmatiens
  • Rottweilers
  • Montagnes des Pyrénées
  • Sibérian Husky

Origine acquise

La paralysie laryngée est souvent associée avec des maladies endocriniennes chroniques, des infections ou des polyneuropathiques immunitaires. Dans la plupart des cas on ne peut pas identifier de causes et la paralysie laryngée est dite idiopathique. Les autres causes peuvent être en relation avec des lésions mécaniques (masse ou aboiements chroniques…) du nerf récurrent laryngé, à des intoxications par les organophosphorés, à des virus (rage !). Lors d’hypothyroïdie on note une atrophie de fibre musculaire de type II (fibre à contraction rapide et facilement fatigable).

Races concernées

  • Labradors
  • Golden Retrievers
  • Saint-Bernard
  • Setters Irlandais (autour de 9 ans)
  • La maladie touche aussi les chats mais de manière moins constante

Les signes cliniques

Qu’elle soit acquise ou congénitale, les signes cliniques de la paralysie laryngée sont similaires. Une modification de la voix, un stridor respiratoire (bruit aigü), des difficultés de respiration à l’effort ou lors de température extérieure excessive. La maladie évolue lentement sur plusieurs années avant qu’un épisode de détresse respiratoire ne fasse prendre conscience du problème. On peut également observer des problèmes de dysphagie, de fausse déglutition, cyanose ou syncope, des pertes de poids, de la léthargie ou des coups de chaleur en raison de leur difficulté à évacuer la chaleur par expiration. Les animaux atteints de polyneuropathie peuvent présenter des anomalies posturales, des anomalies des réflexes spinaux et crâniens.

Un bilan sanguin est préconisé permettant d’exclure une hypothyroïdie et des troubles infectieux liés à des complications de fausse déglutition (numération formule). Les coups de chaleur répétés pouvant conduire à des pathologies de type coagulation intravasculaire disséminée (CIVD), défaillance multi-organiques et décès.

Le diagnostic

Le diagnostic de certitude est un diagnostic endoscopique. Une petite caméra HD permet d’observer les mouvements du larynx en phase de réveil léger : les aryténoïdes normalement en abduction lors de l’inspiration restent alors sans mouvement, voire se déplacent médialement lors de l’inspiration. Ils sont en général également inflammés et œdématiés, voire blessés en raison de l’entrechoquement chronique des deux aryténoïdes lors de l’inspiration.

Il doit nécessairement être accompagné d’une radiographie du thorax permettant d’exclure la présence d’une maladie concomitante comme une pneumonie d’aspiration (7,9% des cas), la présence d’un mégaœsophage (11,4%) ou la présence d’une masse thoracique.

Une électromyographie peut aussi être conduite sur les muscles laryngés afin de démontrer la dénervation sur des animaux jeunes de moins de douze mois ou à la suite d’un traumatisme de la région cervicale.

Le traitement

Le traitement de choix est le traitement chirurgical. Si la chirurgie est différée, il est important de savoir que la pathologie va évoluer et s’aggraver irrémédiablement. Le traitement médical s’appuie sur des consignes hygiéniques : perte de poids, exercices limités, éviter les lieux chauds…

Le traitement chirurgical de choix est la latéralisation unilatérale (ou bilatérale) d’un aryténoïde. Cela consiste à latéraliser et fixer un des petits os du larynx de manière à ce que sous l’effet de la respiration il ne vienne plus se positionner au centre de la trachée.

Le traitement d’urgence

Les animaux souffrant de paralysie laryngée aigüe doivent être immédiatement tranquillisés, placés au frais et oxygénés. Si cela s’avère insuffisant, une chirurgie en urgence peut être nécessaire ou une trachéostomie d’attente sera réalisée.

mains de chirurgiens

Les complications possibles

De 10 à 58 % sérome, hématome, pneumonie d’aspiration, toux, stridor , rupture d’implant, fragmentation de l’aryténoïde, mégaoesophage

La persistance du stridor a lieu dans 33% des cas.

L’amélioration de la respiration est nette pour 93% des grands chiens et 55% des petits chiens.

Fausse route en phase de réveil postopératoire. Ces complications de fausse route sont parfois mineures mais peuvent être très sérieuses et nécessiter une hospitalisation durable.

En conclusion

La paralysie laryngée est une pathologie souvent sous-diagnostiquée et confondue avec des troubles cardiaques ou pulmonaires. Pour un vétérinaire ayant l’expérience de cette chirurgie, le pronostic est excellent.

Nous réalisons cette intervention de routine à la clinique depuis plus de vingt ans.

Une attention particulière est portée au diagnostic clinique et à d’éventuelles maladies associées. De même, nous sommes très vigilants durant la phase de réveil : pour cela, la clinique dispose de tout l’arsenal thérapeutique pour faire face à des complications respiratoires.

La sortie de l’animal est en général programmée le lendemain ou le surlendemain de l’intervention en fonction de sa récupération et de son état clinique à l’admission.

Il nous arrive de réaliser cette intervention en urgence car la stabilisation de l’animal en paralysie laryngée est parfois impossible en raison d’une adduction permanente des deux aryténoïdes entraînant un collapsus du larynx dans un plan vertical.

golden retriever chiot

Vous souhaitez d’autres informations ?

Retrouvez toutes nos actualités et publications

vet-facebook-colorvet-logo-youtube-colorvet-instagram-color
chien ordinateur

Ils nous ont fait confiance

hopia-veterinaire-etoiles-avis

15 septembre 2017

La petite teckel de 7 ans (Fanny) de mes parents a eu une grosse hernie cervicale qui n’avait pas été détectée et sa santé se trouvait alors en grand danger. Fanny a été amenée d’urgence à la Clinique Vétérinaire du Dr Bozon à Versailles et opérée sous 48h. Il s’agissait d’une opération à haut risque, elle est restée 10 jours à la Clinique et quotidiennement le Dr Bozon ainsi que son équipe m’ont donné des nouvelles rassurantes et permis de lui rendre visite tous les jours (y compris le dimanche) avec le meilleur accueil. Aujourd’hui (2 mois après), Fanny est complètement remise. L’intervention, la disponibilité et l’humanité ainsi que les soins attentifs et chaleureux de l’équipe du Dr Bozon m’ont beaucoup touché et permis à Fanny de reprendre vie. Il y a un avant et un après Clinique Vétérinaire du Dr Bozon.

MagaliVerza

Nous sommes à votre écoute, laissez-nous votre avis